Une journée sportive organisée par les 4e et 3e : « Cela ne se fait pas d’un coup de baguette magique »

28/11/2018

 Une journée sportive organisée par le 4e et 3e : « Cela ne se fait pas d’un coup de baguette magique »

Depuis le début de l’année, les 4e et 3e de la MFR de La Pommeraye sont lancés sur une action dans le cadre de l’ Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) pour organiser une « Journée sportive ». L’objectif est de monter un projet concret d’une grande envergure et d’appréhender les enjeux de l’organisation d’un événementiel.

En effet, le jeudi 22 novembre, ils vont encadrer une après-midi conviviale pour 80 élèves, regroupant des Bac pro SAPAT et Commerce, des plus « grands » qu’eux et ils seront évalués pour le D.N.B. sur la manière dont ils vont mener cette animation. Le but est de proposer une demi-journée conviviale de découverte sportive et aussi de vivre ensemble dans la mesure où les activités sont interclasses. Au cours de cet événement seront proposées des activités en compétition (foot, basket, tir à la corde) et une partie plus détente (roller, badminton, pétanque, palet…)

Cependant, pour les 4e et 3e il s’agit de tout organiser et de se responsabiliser. Pour ce faire, ils se sont répartis en différentes commissions : animation, organisation de tournois, matériel, communication, secours, lots et récompenses…. C’est un exercice compliqué, surtout si l’on doit se projeter longtemps à l’avance. Ainsi, les élèves sont amenés à prendre en charge et à se poser les bonnes questions : Où va-t-on placé le poste de secours ? Comment planifier en terme de temps les différentes activités ? Comment organise-t-on des poules pour les matchs, Comment va-t-on trouver des lots pour récompenser les participants ? …. Il faudra aussi que les jeunes communiquent sur les réseaux sociaux pour « motiver les troupes ».

Gageons que les jeunes, mobilisés dans ce projet concret, montreront leur capacité à anticiper, leur dynamisme, mais aussi leur aptitude à s’adapter. Il leur faudra aussi de l’initiative lors d’imprévues qui ne manqueront pas d’arriver. Mais cela aussi, ça fait partie d’un projet et cela s’apprend. Ce que souhaite avant tout l’équipe, modestement, c’est que les élèves se rendent compte qu’un tel évènement ne se fait pas à « l’arrache » comme ils disent et que sa mise en place demande de la cohésion et de l’organisation.

Sylvain Pelissier

Journée Sportive 2018-2019 2
Bac Pro Service à la Personne et aux Territoires
Bac Pro Commerce par apprentissage
CQP Vendeur Conseil en Produits Biologiques
CQP Vendeur Conseil Caviste
Prépa Concours