Pédagogie de l'alternance

L'alternance recouvre aujourd'hui des pratiques fort diverses.

C'est bien sûr une succession de ruptures et de relations entre : un temps professionnel et un temps scolaire

Mais l'alternance ne consiste pas uniquement en un simple découpage. Travailler et se former ne font qu'un. Action et réflexion doivent cohabiter. L'alternance crée des ruptures entre différentes phases. Elle brise l'accoutumance ce qui provoque la confrontation avec des situations nouvelles et donc pousse à l'adaptation : qualité si importante de nos jours.

Pour nous, la formation alternée est bien un temps plein de formation. Nous avons adopté le rythme 15 - 15, c'est-à-dire deux semaines en entreprise, deux semaines à la MFR et qui permet au jeune de bien s'investir dans chaque lieu.

Le choix du lieu de stage ou d'apprentissage

Les exigences diffèrent selon les formations :

  • Projet professionnel
  • Expériences passées
  • Envies de découvertes
  • Aspects pratiques (déplacements, hébergement ...)

Dans une recherche d'autonomie, les demandes doivent d'abord être entreprises par le jeune mais l'équipe de la MFR est là pour conseiller, orienter ou mettre en relation.

Les relations avec les maîtres de stage ou d'apprentissage

- Les rôles des tuteurs en entreprise et des formateurs de l'établissement sont complémentaires et des relations sont nécessaires. Sont organisés :

  • des réunions avec les maîtres de stage et d'apprentissage
  • des suivis individualisés et des visites en entreprise
  • des évaluations
  • des bilans

Des outils sont mis en place :

  • plans d'études, enquêtes, mises en commun
  • conventions de stage
  • cahiers de liaison (entreprise - famille - MFR)